Aller au menu Aller au contenu Aller au pied de page

La sécurité et la prévention

Police municipale

Adjoint délégué à la sécurité : Michel BASS

Contact :
Téléphone : 04 66 38 11 58 poste 1
Mobile : 06 09 52 59 43

Le service fonctionne du lundi au vendredi de 8 h à 19 h et le samedi de 8 h à 12 h et de 14 h à 17 h

Missions

Faire respecter les arrêtés municipaux de police du Maire :

  • Le stationnement et la circulation
  • Entrées et sorties d’école
  • Police des funérailles et des lieux de sépultures
  • Marchés et foires
  • Urbanisme
  • Occupation du domaine public
  • Déchets et décharges sauvages
  • Divagation des animaux effectuée en relation avec la SACPA
  • Déclaration de chiens dangereux catégorie 1 et 2
  • Conservation du domaine public communal
  • Contrôles routiers (cinémomètre)
  • Abandon de véhicules
  • Surveillance de votre habitation lors de vos absences

Dispositifs de surveillance

Vidéoprotection

La commune s’est dotée de caméras de vidéoprotection : Depuis 2017, 12 caméras ont été installées ce qui permet “une complémentarité avec les services de gendarmerie et l’élucidation de certains faits de dégradation”.

Participation citoyenne : lutter contre les cambriolages et la délinquance

Cette démarche citoyenne consiste à associer la population à la sécurité de son propre environnement en partenariat avec les acteurs locaux de la sécurité (gendarmerie nationale et police municipale). La connaissance par la population de son territoire et des phénomènes de délinquance permet de développer un mode d’action innovant de transmission d’informations utiles aux forces de l’ordre sans jamais se substituer à elles.

Le dispositif de « participation citoyenne » poursuit deux objectifs principaux :

  • développer l’engagement des habitants d’un quartier pour créer des réflexes de prévention et de signalement permettant des interventions mieux ciblées des forces de l’ordre,
  • favoriser des solidarités de voisinages en renforçant le lien social.

Rôle des référents

Les référents sont des habitants volontaires, attentifs de la vie de leur quartier. Ils recueillent tout élément pouvant intéresser les services de gendarmerie nationale et  la police municipale pour lutter notamment contre les cambriolages.

Débroussailler est une obligation légale

Propriétaire ou ayant droit d’un terrain bâti ou classé constructible, situé à l’intérieur et jusqu’à une distance de 200 mètres des espaces naturels combustibles, vous êtes concerné par le débroussaillement, indispensable à la non-propagation du feu.
Les dispositions à respecter sont définies par le code forestier, ainsi que l’arrêté préfectoral en vigueur.
Votre responsabilité est engagée chaque fois que vous allumez un feu, y compris une simple cigarette. Les périodes pendant lesquelles propriétaires et ayants droit peuvent employer du feu, à l’intérieur et jusqu’à une distance de 200 mètres des bois, forêts, landes, maquis, garrigues, plantations et reboisements, sont strictement réglementées par l’arrêté préfectoral en vigueur. Entre autre, tout apport de feu dans les zones précitées est strictement interdit du 15 juin au 15 septembre.

Pourquoi débroussailler votre propriété ? 

Grâce à la réduction de la quantité de combustible végétal, le débroussaillement permet de diminuer l’intensité des incendies et de limiter leur propagation dans les propriétés situées en forêt ou à proximité. Il assure la protection des personnes et des biens tout en facilitant et en sécurisant le travail des sapeurs-pompiers en cas de sinistre. Le débroussaillement permet aussi de diminuer le risque de départ de feu accidentel à partir de votre maison. En somme, le débroussaillement vous protège, ainsi que votre construction, en garantissant une rupture du combustible végétal qui favorise une baisse de la puissance du feu et permet ainsi une sécurité accrue.

Le débroussaillement inclut :

  • La taille, voire le cas échéant, la coupe d’arbres et d’arbustes, afin que les houppiers des sujets conservés soient espacés de 3 mètres les uns des autres et des constructions.
  • La possibilité de conserver des bouquets d’arbres (surface max. de 80 m2)
    condition qu’ils soient distants de 3 m de tout autre arbre, bosquet ou
    construction et que tous les arbustes situés en dessous aient été éliminés.
  • La suppression des arbres et arbustes morts ou dépérissants.
  • L’élagage sur une hauteur de 2 mètres des sujets maintenus.
  • La destruction ou l’élimination de tous les déchets de coupe.
  • La tonte de la strate d’herbes.

Réglementation

Devant l’augmentation sans cesse croissante du parc automobile, la réglementation des conditions d’occupation des voies par des véhicules en stationnement répond à une nécessité d’ordre public.

Le domaine public routier ne saurait être utilisé uniquement pour des stationnements prolongés, exclusifs et souvent abusifs. Il y a lieu en revanche, de permettre une rotation normale des stationnements des véhicules, particulièrement à proximité des salles municipales, des commerces ou des écoles.

Afin de réduire le stationnement des véhicules ventouses, il apparait opportun de réglementer le stationnement dans certains emplacements de stationnement de Caissargues.

De ce fait, la municipalité a créé des zones de stationnement à durée limitée dites « zone bleue ». Tout véhicule stationnant dans les zones indiquées ci-dessous devra être muni d’un disque réglementaire Européen.

Arrêté n° 2023-14 du 26/01/2023 Création de zones bleues